Get Adobe Flash player

Mentions Légales

 

LES ASSURANCES

 


L’assurance décès invalidité

L'obtention d'un crédit à moyen ou à long terme est toujours subordonnée à la présentation d'une assurance décès invalidité. Cette assurance a pour objet de se substituer à l'emprunteur en cas de décès ou d'invalidité.

Concrètement :

Vous êtes malade, l'ADI paie le prêt à votre place. Vous décédez, le prêt est remboursé par l'ADI

Les établissements de crédit subordonnent le plus souvent l'octroi du prêt à l'adhésion à l'assurance collective souscrite par leurs soins.

Les couvertures

- Le décès
- l'invalidité absolue et définitive
- l'incapacité temporaire

Les contrats intègrent des délais de carence qui diffèrent en fonction des compagnies.

Deux types de façon de calculer les cotisations :

- Soit le sur le capital initial : la cotisation est unique et identique sur toute la durée du crédit (entre 0,18% et 0,45% du montant du prêt suivant les établissements).
- Soit sur le capital restant dû : la cotisation est proportionnelle au capital restant dû donc la cotisation évolue mensuellement à la baisse.

En pratique : Une cotisation calculée sur le CRD est plus avantageuse sur la durée du prêt mais aura deux inconvénients :

- une cotisation supérieure les premières années qui vous pénalisera en trésorerie
- On estimera que pour un prêt de 15 Ans, il faut 10 Ans pour rattraper la cotisation calculée sur le capital initial

Le Questionnaire de Santé

Avant d'obtenir le feu vert de votre banque pour contracter un emprunt, vous devrez signer une déclaration de "bonne santé" voire remplir un questionnaire de santé. Ce document permettra à la compagnie d'assurance partenaire de la banque d'apprécier le risque qu'elle encourt en vous assurant.
Vous répondrez avec sincérité et ne ferez l'impasse sur aucun de vos antécédents médicaux. Toute fausse déclaration entraîne une réduction des indemnités où plus grave la nullité du contrat si la mauvaise foi de l'emprunteur peut être établie.

Recherche Rapide

Les Taux